Bulletin CClin-Arlin

 

Informations
du réseau national de prévention des infections associées aux soins

ACTU
CClin
Sud-Ouest







Retour d'EXpérience
Méningite consécutive à une rachianesthésie pour hystérectomie

Un nouveau document élaboré par le CClin Sud-Ouest est disponible. Il permet à partir d'un évènement signalé par un établissement de santé, de prendre connaissance des circonstances de sa survenue et de la prise en charge de l'épisode concerné. L'objectif est d'éviter la survenue d'évènements comparables. Accéder au document

Analyse de scénario
Prévention du risque infectieux lié à l'utilisation des cathéters veineux périphériques

Evaluez votre organisation et vos pratiques à partir d'une nouvelle analyse de scénario. En savoir plus

 

Campagne "Zéro bijou"

Les établissements de santé de l’Ariège (CHAC, CHPO, le CHIVA, les hôpitaux d’AX et de Tarascon) et les instituts de formation en soins infirmiers et aides-soignants s’associent pour promouvoir une campagne «zéro bijou». Il s’agit d’une opération de sensibilisation destinée à faire adopter le bon comportement à tous les professionnels de santé : ma tenue de travail, c’est « mains nues ». Lancée à l’occasion de la Semaine Sécurité Patient, cette campagne qui comprend plusieurs phases de novembre 2016 à juillet 2017 utilise différentes approches pédagogiques :

  • évaluation initiale menée avec l’aide des étudiant(e)s en soins infirmiers et aides-soignants
  • prélèvements sur bijoux en partenariat avec le laboratoire BIOQUAL
  • travail mené par les cadres de santé sur les représentations
  • engagement individuel
  • nouvelle évaluation en juin 2017 pour mesurer l’efficacité de cette campagne et définir des actions pour maintenir un engagement dans le temps avec le soutien de l’ARLIN régionale

Chaque établissement a souhaité afficher son engagement, par la signature d’une charte, destinée à promouvoir et atteindre cet objectif commun :
«  Faire des mains nues un symbole et une valeur partagés par tous les professionnels soignants du territoire »

Avec un slogan commun : ma tenue de travail, c’est « mains nues ».

 

Lutte antivectorielle

La prévention et la maîtrise des maladies vectorielles en établissement de santé impliquent la mise en place de mesures spécifiques au sein des établissements pouvant accueillir des patients atteints du chikungunya, de la dengue ou du virus Zika. La lutte antivectorielle consiste à mettre en œuvre des mesures de contrôle des moustiques susceptibles d’être vecteurs de ces virus, ainsi que des mesures en cas d’admission d’un patient suspect ou atteint. Sur les zones d’implantation d’Aedes albopictus (moustique tigre), les établissements de santé doivent s’organiser pour faire face à cette problématique et éviter de devenir des foyers de transmission.
Les objectifs de ce nouveau guide, élaboré par un groupe de travail occitan associant l’ARS Occitanie, les ARlin (LR et MP) et des représentants d’établissements de santé, sont de :

  • Proposer une liste de points-clés à envisager pour organiser la lutte antivectorielle au sein d’un établissement ;
  • Proposer une conduite à tenir pour la prise en charge sécurisée d’un patient atteint de dengue, chikungunya ou zika.

Ce document sera disponible très prochainement sur le site du CClin Sud-Ouest.


Communiquons !

Et si nos messages de prévention des infections associées aux soins pouvaient être largement diffusés sur le Web ? Être ou ne pas être sur les médias sociaux lorsque l’on est hygiéniste ? Telle est la question toute shakespearienne posée dans ce nouveau Vlog ! En savoir plus